Rénovation et surélévation à Lausanne

Existant

Situé dans la vieille ville de Lausanne, entre la rue de l’Ale et la rue de la Tour, l’immeuble fait partie intégrante du contexte historique de la ville. Construit au 18ème siècle, le bâtiment possède les caractéristiques constructives de son époque. Pris entre ses deux voisins, l’immeuble est très fin et se développe en longueur, s’ouvrant uniquement sur les façades rues. Ses murs épais sont en moellons, la charpente en bois de la toiture est recouverte de tuiles de terre cuite. Au rez-inférieur, accessible depuis la rue de l’Ale et au rez-supérieur, accessible depuis la rue de la Tour, se trouvent des arcades commerciales. Un escalier central, dont l’accès se fait depuis la rue de la Tour, dessert les différents niveaux. Les pièces se trouvent de part et d’autre de l’escalier commun.

 

Concepts

Dans un tel contexte, le projet de transformation et de surélévation de cet immeuble cherche avant tout à s’intégrer, d’une part en créant une continuité des éléments de façade existants, et d’autre part, en conservant les accessibilités différenciées entre la rue de l’Ale et la rue de la Tour. La recherche d’espace, dans un immeuble profond et étroit, a également été au centre des préoccupations architecturales.

 

Organisation générale

Le projet propose ainsi de maintenir l’aspect mono-orienté des appartements avec la possibilité d’y accéder par la Rue de la Tour. Le fonctionnement traversant est proposé pour le logement au dernier étage qui bénéficie d’un double niveau. Les deux arcades commerciales sont préservées de part et d’autre de l’immeuble. Afin d’agrandir les logements, l’accès aux appartements se fait à partir de la cage d’escalier du bâtiment voisin. Des escaliers créent la liaison entre les deux immeubles dont les niveaux diffèrent. Les passerelles se développent dans le puits de lumière de la cage d’escaliers voisine et un contraste se créer entre les escaliers existants, massifs, et les autres, aériens. Les façades ont été prolongées sans marquer la différence entre l’actuel et l’extension, en particulier en ce qui concerne les ouvertures et la matérialité.

 

Organisation interne

Les quatre premiers niveaux sont organisés de manière identique : les salles-de-bain et cuisines sont regroupées au centre de la surface générale pour laisser toute la lumière aux espaces de vie principaux. Le dernier appartement se déploie sur l’ensemble de la partie surélevée et se présente ainsi comme un duplex traversant. Le niveau inférieur du duplex comporte l’entrée principale au logement et deux chambres avec une salle de bain. L’étage regroupe la cuisine ainsi que la salle à manger et le salon de part et d’autre. Le degré des pentes réglementaire donne une forte inclinaison à la toiture, créant ainsi un espace de vie généreux, éclairé naturellement par une verrière qui apporte de la lumière jusqu’au cœur de l’appartement.

Thèmes
Dialogue Escaliers Lumière Relations
Types
Logement
Années
2017
Lieux
Lausanne
En relation