Concours à Vernier – Logements et équipements publics

Le long de la route de Vernier qui connecte la périphérie au centre-ville, la parcelle se trouve à la rencontre de plusieurs zones distinctes ; au Sud, des terrains de sport, jardins familiaux et le Bois-des-Frères ; au Nord-Est, une zone de logement, un EMS ; et à l’Ouest la zone industrielle. Malgré le patchwork d’affectation que connait le lieu actuellement, la parcelle est longtemps restée verte en lien avec les espaces ruraux de la campagne genevoise.
L’implantation des bâtiments et le principe de mixité d’affectation ainsi que la répartition des programmes du concours a été défini par un plan localisé de quartier. Il s’agissait donc pour les participants de proposer un concept d’organisation et d’aménagement connectant les différents bâtiments et programmes dans un contexte complexe.
En réponse aux problématiques de densification des zones périphériques de la ville et dans le but de se connecter aux espaces verts alentours, le projet propose de « rendre la parcelle à la nature » et de se distancer de la zone industrielle en créant deux axes de promenades et un aménagement de l’espace public végétalisé. Les accès depuis la route se font ponctuellement et sont mis en exergue par la disposition des rangées d’arbres qui invitent dans le quartier et induisent une continuation du parcours vers le sud. Dans l’axe des entrées, on trouve des petites places en liens étroits avec les bâtiments et leurs programmes. Les portiques généreux permettent à une partie des espaces publics d’être couverts. Des parkings de vélos sont répartis aux côtés des places, les structurent et de les activent.
Le bâtiment A, en lien fort avec la place d’entrée du quartier, est composés des programmes publics des salles de concert et studios d’enregistrement et de l’auberge de jeunesse avec son restaurant. L’auberge de jeunesse est répartie depuis le rez-de-chaussée jusqu’à l’attique. A chaque étage on y  trouve un espace commun connecté verticalement aux autres étages. Certaines chambres ont la possibilité de se transformer en « cellule privatisable » par regroupement d’unités. Ces « cellules » lorsqu’elle est utilisée comme telle, s’apparente à un petit appartement et donne la possibilité aux hôtes qui restent plus longtemps de jouir d’un espace plus personnel et confortable.  Pour ce qui est des salles de concert et studios d’enregistrement, le programme se développe en sous-sol pour éviter de créer des nuisances sonores. L’escalier en façade en transparence permet de créer un puits de lumière.
En réponse aux nuisances de la route, les appartements du bâtiment B sont totalement orientées sud. Les logements proposent des pièces d’entrée au nord, donnant sur une « rue intérieure » très généreuses, qui peuvent être utilisées comme lieu d’activité pour exercer un hobby ou travailler depuis chez soi. Ces pièces permettent de donner une cohérence à l’ensemble de l’immeuble dont le programme donné impliquait déjà une mixité d’usage à travers les bureaux aménagés aux premiers étages.
Le bâtiment C propose des séjours et cuisines orientés au Sud afin de pouvoir profiter de la vue dégagée et du soleil, la façade nord donne sur l’espace de la promenade du quartier.  Afin de pouvoir profiter également de la vie de cet espace publique et de participer à l’activer, les typologies d’appartement propose une pièce évolutive qui permet de jouir d’un traversant quand cela est voulu. Cette pièce évolue au fil de la journée, mais aussi au fil des années. Elle se transforme en salle de jeux pour les enfants lors de la journée et en chambre pendant la nuit. Elle peut être une extension du salon, un bureau, une chambre d’ami. Cette pièce évolutive permet à un ménage de rester dans un appartement plus longtemps en profitant des espaces de manière différenciée et une mixité sociale (âge des ménages, mode de vie, etc.).
Les terrains de sport se trouvent dans le bâtiment E en sous-sol et au premier étage. Le bâtiment obéit au principe de flexibilité, avec un minimum de points porteurs. Les espaces de distribution donnent sur l’espace de jeu et permettent aux visiteurs de regarder les joueurs.
Thèmes
Contexte Extérieur
Types
Logement Public
Années
2015
Lieux
Genève
En relation